j

Lorem ipsum dolor amet, consect adipiscing elit, diam nonummy.

Follow Us

Search

Nos dates-clés

Depuis sa création, la société Culture Next a évolué, retrouvez ici quelques moments clés de son histoire.

1999 — 2012 : la conquête urbaine

C’est à l’aube des années 2000 que naît l’histoire de La culture des lieux.
Si la marque n’existe pas encore, l’ADN du projet est déjà en germe, porté par sa maison mère, alors nouvellement créée : Arty Farty.
En 1999, l’association Lyonnaise créé un festival qui deviendra par la suite Nuits Sonores. Festival urbain, innovant et défricheur, Nuits sonores va travailler à la transformation de plusieurs dizaines de lieux, dont un certain nombre de fleurons du patrimoine historique, industriel ou contemporain (Hôtel-Dieu, Palais de la Bourse, La Sucrière, jardins suspendus de la Gare de Perrache, Hôtel de Ville, etc…).
La démarche – alors novatrice du festival – apporte une perspective nouvelle aux lieux en transition, dans les « interstices de la réurbanisation ».

2013 : La création du Sucre et de Culture Next

De cette expérience éphémère réussie, l’association va poursuivre sa route en investissant pour la première fois un lieu de manière pérenne.
En 2013, Arty-Farty fonde la société Culture Next dont l’objectif est la gestion d’un nouveau lieu de vie nocturne et musical, sur le toit de l’emblématique Sucrière, à Lyon. Le 26 juin 2013, Le Sucre ouvre pour la première fois ses portes au public. Né d’un désir de pérenniser le festival Nuits Sonores et d’explorer de nouvelles tendances sonores au cœur d’un laboratoire, le club trouve très vite sa place sur le territoire Lyonnais et bien au delà de ses frontières. Aujourd’hui, Le Sucre accueille chaque année près de 133 000 visiteurs et près de 540 artistes de toute nationalité confondue.

2016 : La culture des lieux

La création du Sucre permet d’incuber en interne des compétences nouvelles, dont la privatisation, qui participe pleinement à l’économie de l’établissement.
À partir de 2016, plusieurs lieux décident ainsi de nous confier la gestion de leurs privatisations : le Transbordeur, le Quai des Arts (sur le site patrimonial des Subsistances), le restaurant A La Piscine ou encore l’Espace Gerland. Cette offre est alors regroupée sous une seule et même marque : La culture des lieux

2020 : Une marque, 10 lieux et un savoir-faire

Aujourd’hui, forte de ces 4 ans d’expérience, l’équipe de La culture des lieux propose ses services à Lyon et en France (notamment dans la région Parisienne).

La culture des lieux, c’est aujourd’hui :
• plus de 250 événements produits par an
• près de 500 clients, entreprises et partenaires ont fait appel à nos services.
• 95 % de satisfaction client